Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) commis de l'un-KoNu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier à 8 clos mercuriel de lemniscate au carré L'est d'analemme, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence ainsi cousu d'un D.on M.ystérieux si cossu en son tuf de spoulga et coque de bruit hier au staff nourri à l'affable et monacal occulte qu'un pOtLatCh s'En fAIlle et qu'à cet égoïste et terrible lice égosillée d'invective dualitaire l'irénisme à l'ET IN ARCADIA E-GhOst lui(t) vaille...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

04/05/2010

Rennes-le-Château, Au diable manque le Prince si pâle : le trident de Neptune (et pas le râteau de la Méduse)...



Initialement, le diable en entrant à gauche dans l'église tenait en main un trident, mais quelle forme pouvait-il donc avoir ?

à droite l'arcane XV, 15 est aussi la somme de deux stations de chemin de croix face à face à RLC...




à droite, logo d'une marque célèbre ou célèbre une marque : 1,2,3, par ex.->

Une forme de tri-unité ?

7 commentaires:

  1. Monsieur de Séde Baptisa ce Daemon Asmodée ..
    Pourtant Eurynome lui ressemble de plus prés , mais les interprétations qui en découlent sommes de toutes font différences ..
    Oui ,un trident c'est la question qui est évidente , mais qu'est l'évidence dans ce charabia Rococo ..
    Sauniére le Batisseur , Saunière le Maçon , Sauniére le Gardien prisonnier de sa MISSION , je me suis attaché pendant ses anées à regrouper des formules pour décrire avec éléguance le leigs que notre abbé des Corbière laissa au quatres vents des librairies Occultes ..
    Oui , les logos comme au temps jadis employés pour synthétiser une reconnaissance , il est ce point préscis le leidmotiv de chaque détail de la fresque mystèrieuse fragilisée par le temps et les impatients ..
    Pour moi , tout est à Rennes-le -Château depuis le début , mais je pose une aposiopése ..
    Bien des choses sont sues , et suent de cette chasse gardée ..Ne pensez-pas que le temps ignore les silences hurlants que les dalles recouvrent impunément ..
    @ vous lire de vos lauriers reverdissants ..Merkur

    RépondreSupprimer
  2. Oui, il est évident que "Asmodée" lui sied bien, pour qui sait...
    Pas d'accord que tout soit à RLC, mais que tout s'y focalise : ok !
    Je suis scandalisé de voir que l'ensemble à RLC tombe en ruines...
    Une pareille leçon d'histoire ! (la vraie)
    @+

    RépondreSupprimer
  3. Baron ,
    Lourdes est Béranger Saunière , voilà qui ne pose question ..
    Pourtant ce que le curé gardait avec une ruse de tous les Diables , pourrait concurencer et créer forte secousse dans les rangs des Marchands du Temple ...
    Le contexte historique , est loin d'étre si différent qu'au siècle dernier ..
    Sans Monsieur de Séde .
    REDIS BLES SOLIS SACERDOTIBUS ....
    Je crains que d'autres parchemins ont cheminé eux pour des castes initiales , d'initiés ...

    Eloigner , la Mission de Monseigneur Billard du centre des affaires de notre abbé , c'est ce voiler les yeux sur jeu des Sociétés ...

    Sacré Lupin de Carcassonne une dalle comme celle qui couchée par l'abbé Antoine Bigou recellait des travaux de son Oncle ..
    Il nous est difficilement imaginable de sentir l'existence et les usages du siècle passé mais il nous est permis encore de mesurer l'oeuvre de Sauniére , je sais que les impatients et le temps ont désoeuvré des détails précieux .

    Alors , avec tous ce que la logique et le bon sens portent de salutaire dans vos lignes et votre verbe vous rendez hommage à un homme qui se perdit sans perdre la Foi .

    Mes salutations distinguées ..Merkur..

    RépondreSupprimer
  4. La foi ou pas, je pense que là n'est pas la question, mais plutôt dans la justification intrinsèque de la structure du Christianisme finement évoquée pour qui sait découvrir et apprécier, et aucun lieu ne peut ressembler à RLC.
    Le Vatican ferait bien de s'en préoccuper un peu plus, sinon des interprétations fantaisistes pourront en émaner.
    La modernité de l'église est partie d'ille (XIII° à XVII°), RLC est un grand et bon récapitulatif de + de 2000 ans, qui tient la route et le haut du pavé.

    @+

    RépondreSupprimer
  5. Sans vouloir vous offencer Baron ..
    Savez-vous exactement ce qui fit la fortune et l'infortune de Saunière ...
    Car , pour étre explosif ,il faut pouvoir en mesurer la portée ..
    Je ne parle pas de ce savoir perdu que vous avez retrouvé , je vous parle de la négotiation dont le vent c'est engouffré sans mot dire ..

    Certes votre talent xxl , est apprécié ...
    Ma solitude , sertie de sonnants carillons , me presse de vous dire qu'il en est ainsi , l'argent ne tombe pas du ciel !!..

    Je vous salut .......Merkur

    RépondreSupprimer
  6. Saunière et sa "fortune":
    Quelques objets en or trouvés ici ou là, peut-être placés par...d'autres, tout comme aussi quelques parchemins, je ne crois pas trop au hasard dans cette histoire, mais ne pas l'exclure.
    Probablement négociation financière avec le Vatican, très puissant à l'époque.

    Saunière et son "infortune" :
    Après 1905, Saunière s'était fait presser le citron, plus besoin de lui : à éjecter...

    Saunière, le serviteur (de l'église et de son pays, consentant et/ou...manipulé pour la raison d'état qui devait jouer un gagnant-gagnant dans une alternative politique.
    Ah ! la politique !

    Saunière donc un grand homme de 1905 in fine ?
    c'est que ce n'était pas rien cette date !

    En ce qui me concerne, le sujet est passionnant dans son ensemble, et au-dessus de RLC que j'inscris dans un contexte beaucoup plus large, je puis vous assurer que ce que je connais désormais est d'un autre enjeu historique et ethnologique, à la fois local, occidental et planétaire, et d'une autre dimension que le DVC Code.
    Et je n'ai pas les moyens de jouer les mécènes..., sinon ce serait avec plaisir que je divulgerais le tout.

    @+

    RépondreSupprimer
  7. Sans maudire le rêve parti, y en a qui se la sont joué Gagnant-Gagnant dans cette partie des cheiks barrés : les échiquiers.
    Cerbère est un chien à trois têtes ?
    @+

    RépondreSupprimer