Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) commis de l'un-KoNu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier à 8 clos mercuriel de lemniscate qui de carré L'est d'a-nalemme, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus sans écarter l'épate, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence ainsi cousu d'un D.on M.ystérieux si cossu en son tuf de spoulga et coque de bruit hier au staff nourri à l'affable et monacal occulte isthme qu'un pOtLatCh s'En fAIlle et qu'à cet égoïste et terrible lice égosillée d'invective dualitaire, l'irénisme à l'ET IN ARCADIA E-GhOst lui(t) vaille à l'unisson un pré en bulles à l'uni-vers pont y fit cale en file ou tri d'un binoculaire monologue en noir et blanc et en coule oeuvre...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

03/12/2012

MayDay, MéDée, à Deux Mâts goélette agrémentée, Mira-Deneb à dénouer, l'abaissé d'aiR à ShugBorough Hall ?

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)

Le fleuve Léthé, sans Hippopotame ni Hippocampe ?
(M à D) x 5 pour polariser le nord, mais...depuis quand ?
Pentagramme de Vénus, 5 périodes synodiques en 8 ans
Station XIV à RLC
Un autre palind-rome...
R & N en X ?
Dubhé-Merak-Megrez en casse-role de Grande Ourse...
L'étrange code à Shugsborough Hall...transcriptible à Bugarach Hill ?
Cercle dit "magique" signalé en 1660,
3 cercles au total de 63 chacun, + le 1,
un cristal de neige ou l'heXagramme ?
La Constellation de la Vierge "détient" 46° d'arc sur le zodiaque sidéral, tandis que Vénus ne peut s'éloigner du Soleil que de 48° d'arc sur le zodiaque tropique de même perception géocentrique, une bonne raison pour re-lier les deux V, par un 6 et un 8 ?
Et au hasard : 6 + 8= XIV, inclus dans 1,618 et diagonale de carré ?
Les deux V (de Virgo et de Vénus) auraient-ils à ce point la né-cessité de s'opposer pour former un X ?
Après 5 périodes synodiques en 8 ans et 3 tours de zodiaque, les conjonctions Soleil-Vénus se produisent, à moins de 2,5° près, aux mêmes endroits, et donc aux mêmes dates à 2 jours près. Dûe au hasard aussi la vénusienne cahute des chiffres 3,5,8 de la suite de Fibonacci ?
La réflexion du Baron :
"Avec des « si » on mettrait Par-is en bout-e-ille" (pro-verbe ?), et avec Merak et Dubhe on verrait plus facile-ment l'étoile polaire ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire