Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) de l'in-con-nu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier à 8 clos, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

28/09/2011

SatuRNe en hi-ver qu'a pris corne et verse eau, c'est d'abondance rigueur d'effroi vers double signe & SI-a-mois, Scion et Baliveau sans balivernes font haine au vénal, Virgo tant Vénus qu'assise oncques cigales fourmillèrent ?

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)

Gabriel Nicolas de la Reynie
Dragonnade des «missionnaires bottés» : ça tourne, la caisse des conversions...
L'affaire des poisons (et non des Poissons) sous Louis XIV (de 1679 à 1682) a-t-elle pu itinier ou favoriser la révocation de l'édit de Nantes ?
Le 18 octobre 1685, à Fontainebleau, le roi Louis XIV révoque l'Édit de tolérance signé à Nantes par son grand-père Henri IV en 1598.
Par ce nouvel édit, le Roi-Soleil signifie qu'il n'y a plus de religion autorisée en France en-dehors de la religion catholique. C'est un coup dur pour la minorité protestante, encore assez nombreuse malgré les brimades et les persécutions antérieures.
Et quid de la Marquise de Montespan, rencontrée par le Roi en...
1666
?!
Mme de Montespan et le roi eurent six enfants qui furent tous légitimés ainsi les duc du Maine, comte de Vexin, Melles de Nantes, de Tours et de Blois, qui devint la femme du régent, et le comte de Toulouse. Louis XIV avait même prévu dans son testament que ces princes pourraient accéder au trône en cas d'extinction de la branche des Bourbon et avait même admis dans le conseil de régence par testament le duc du Maine et le comte de Toulouse. Ceci fut cassé par le Parlement après sa mort, à la demande du régent Philippe d’Orléans... (pour Louis XV, régence, rocaille & rococo, à ravir...).
La réflexion du Baron :
Le signe des Poissons est à l'opposé du signe de la Vierge (Pisces & Virgo), et la constellation des Poissons forme un V... et avec in-tri-gues de Cour à l'appui ?
Et à suppo-ser que les 6 voyelles (a,e,i,o,u,y) ne soient pas citées dans cet ordre, ça renverrait bien au blason des Hautpoul avec ses six coqs de basse-cour ?
Il n'est pas exclu non plus que la note DO s'en réfère à la forme d'un quartier de Lune pour le D et au Soleil pour le O, en une complémentarité différenciée...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire