Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) commis de l'un-KoNu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier à 8 clos mercuriel de lemniscate qui de carré L'est d'a-nalemme, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus sans écarter l'épate, car l'essence ciel pour kiss piqua en l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic en cloche ReSTe Un simulacre d'amBiValence ainsi cousu d'un D.on M.ystérieux si cossu en son tuf de spoulga et coque de bruit hier au camail nourri de staff à l'affable et monacal occulte isthme qu'un pOtLatCh s'En fAIlle et qu'à cet égoïste et terrible lice égosillée d'invective dualitaire, l'irénisme à l'ET IN ARCADIA E-GhOst lui(t) vaille à l'unisson un pré en bulles à l'uni-vers pont y fit cale en file ou tri d'un binoculaire monologue en noir et blanc et en coule oeuvre du vrai éradiqué des faux bourgs en vrac et fourré à l'air mine de ver-ité divers-e et grisante de la tête aux pieds...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

06/08/2012

Par Saint-Georges ou Sant Jordi et par Saint-Michel, que légendes de Dragons, Cap-ut et C-aud-a serpe en terre...

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)

Saint Georges et la Princesse, Vérone XIII° siècle...
La Llegenda de Sant Jordi, lequel est
fêté le 23 avril en Catalogne depuis 1456,
quelque impact gordien pour un gardien ?
En Orient comme en Occident, les dragons sont des créatures mythiques,
Mais de là Même signification aux deux cas relatés, et frelatés do-ag-rn-s ?
Draco Circum-polar & Ursa Minor aux méga paires le nord,
Rien à envier au serpent sans paumes qui n'a d'ailes dehors,
Accroc ce ticheurte d'éca-illes tels poissons filés d'eau en air,
Gorge de feu parterre vers veine qu'en sol ayez écl-ipse taire
Ombre d'affût invaincu annul-aire qu'à l'oeil judas ne donne
Noiraude porte à loquet de jais sud en arabesque couronne.
La réflexion du Baron :
Lax-iste distanciation à cédi-lle épique en brèche titille ci-vil-ité de la vér-ité, autant d'espace entend d'heurts : "Si vis me flere dolendum est primum ipsi tibi"...
A rayon de soleil en vain qu'à tort zéro de l'une insinuée quatre allant d'autre n'est pas que démériter, la même tige ne détient-elle pas et la rose et les épines ?

3 commentaires:

  1. Façon Bertolt Brecht, et toutes proportions gardées :

    N'êtes vous pas malgré vous impliqués dans les posts de ce blog, que vous arriviez à en capter le sens ou non, fascinés que vous êtes d'y trouver l'originalité à défaut des bonnes vieilles explications et supputations généralement dégotées pour RLC ?

    Il serait temps que je commence le tome 1 du bouquin, à la rentrée peut-être...

    Publication dans 3 ou 4 ans ?

    @+

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Baron
    A la Saint-Georges sème ton orge

    titus66

    RépondreSupprimer