Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) commis de l'un-KoNu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier à 8 clos mercuriel de lemniscate qui de carré L'est d'a-nalemme, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus sans écarter l'épate, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence ainsi cousu d'un D.on M.ystérieux si cossu en son tuf de spoulga et coque de bruit hier au staff nourri à l'affable et monacal occulte isthme qu'un pOtLatCh s'En fAIlle et qu'à cet égoïste et terrible lice égosillée d'invective dualitaire, l'irénisme à l'ET IN ARCADIA E-GhOst lui(t) vaille à l'unisson un pré en bulles à l'uni-vers pont y fit cale en file ou tri d'un binoculaire monologue en noir et blanc et en coule oeuvre...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

23/11/2010

Dharma, Brahma, Karma... Dièse, Bémol et béCarre à trois mâts ou la musique d'orient, RA d'art...Mage est l'an ?

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)
 En quittant les trois religions dites "du livre"...sur la route des épices...et de la soie.

Dharmacakra (Bouddhisme)
Brahma, à quadruple tête
Routes de la soie
La réflexion du Baron :
Peut-il être envisagé que l'église de Rome ignorait les différentes religions orientales et leurs structures et traditions associées ?

6 commentaires:

  1. Cher Baron cette question est primordiale tant aux méchanismes qui se référent à notre Culture .
    Vous semblez donner une réponse la posant !!
    Bien @ vous ..

    RépondreSupprimer
  2. Notre Culture s'inscrit dans celle plus générale et universelle de l'humanité, n'est-ce pas ?

    @+

    RépondreSupprimer
  3. C'est un débat , mais je vous accorde que les outils employés convergent dans ce sens .
    Ceux-ci étant de la même facture par leur fonctionnement , leur universalité n'est pas à mettre en doute .Reste les formes et les habillages qui stygmatisent l'interprétation de leurs existences.
    Le Dogme ayant consolidé de ses piliers les vertues il est alors la place Culturelle liée à la géographie , mais nous parlons de technicité .
    Au chapitre du Paganisme d'autres mélodies engendrent diézes et bémols la clef laissée aux choix des compositeurs ..
    la partition révéle souvent des anachronismes , la plurialité n'étant démonstratrice d'originalité il est à penser que le monde tourne toujours dans le même sens mais !!

    @+

    RépondreSupprimer
  4. Seule la synthèse trilogique surréaliste et accessoirement lacanienne : réalisme, symbolisme, imaginaire (+ le joker : sinthome) me semble être en mesure de permettre à surmonter les écarts entre les civilisations produites par l'humain...

    L'apport jungien quant à des subtilités impromptues me semble également intéressant...

    @+

    RépondreSupprimer
  5. Sauf que pour moi : c'est clair, c'est ma façon de percevoir objectivement l'évolution de l'espèce humaine à partir de ces critères...

    @+

    RépondreSupprimer