Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) de l'in-con-nu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

29/01/2012

11/01/1681 : Traité secret entre Louis XIV et Frédéric-Guillaume Ier de Brandebourg, 354 jours avant la fin de l'année, is this un drôle de quatrain (4x1) pour un Pacte Secret dont PRAE-CUM en lice, en LyS et en écus sons d'écho aptes à chroniquer la stèle de Blanchefort ? L'élan beau de Rennes age l'étambot de la mémoire sur faîte...

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)

Armoiries des Hohenzollern,
leur devise ? : "Sinus Deo"
Quelques mets sages de la stèle ?
De Charles Quint à MDCLXXXI ?
LEX V = O un certain 11 janvier ?
Des chiffres aidés lettres an Mille ? Permutés
ci-dessous par adéquation 1° & 5°  voyelles :
PAX DU LIVRE, et entre autre L.XIV ?
Cassis ou dos d'âne,
panneau chameau ?
Lys et Iris ?
La stèle de Blanchefort permet de dévoiler 2 fois le mot RUTABAGA (pommes bleues ?) et presque 3, cependant 4 bergers (à 3 + une) figurent sur le tableau de Poussin, autant que de "S" sur la stèle, lors tournesol (fleur de rutabaga), voire tourne col autorisé par la Cédille Wisigothe ?
Des tris font rêve errance par et avec l'affaiblissement de la succession d'Espagne :
1°) Droit de dévolution par l'épouse de louis XIV l'infante Marie Thérèse : la reine de France avait renoncé à ses droits, dans son contrat de mariage et confirmé par le traité des Pyrénées, clause liant la renonciation au versement d'une dote de 500 000 écus d'or, mais... jamais réglée !
2°) L'ex-empire morcelé de Charles Quint,  restant à trouver repreneurs locaux et amis (tant qu'à faire) pour répartition-attribution aux 4 coins de l'Europe.
3°) Jadis Blanche de Castille (mère de Saint-Louis) était née fille de roi d'Espagne. 4°) Omniprésence des Habsbourg d'Autriche pour contrer les Bourbons...
Ainsi des éléments d'histoire pourraient se retrouver évoqués sur la stèle de Blanchefort pour justifier d'une remise à zéro collée depuis une date : celle du traité secret cité en titre et quasiment gravé sur la stèle, laquelle révèlerait d'autres liens à exploiter avec la dalle en relation avec l'extrême sud de France...
La réflexion du Baron :
Relan dépité du traité d'Aix-la-Chapelle (1668) imbu chapeau du Bugarach, Rennes-le-Château pour rênes le chameau à déblatérer un pareil traité secret ?
Les Bourbons d'Espagne descendent directement de Louis XIV alors que les Orléans descendent du frère de celui-ci, d'où la Comtesse de Chambord à RLC ?

1 commentaire:

  1. Tout est amené en douceur et peu à peu pour que rien ne soit perceptible ?

    @+

    RépondreSupprimer