Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) commis de l'un-KoNu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier à 8 clos mercuriel de lemniscate qui de carré L'est d'a-nalemme, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus sans écarter l'épate, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence ainsi cousu d'un D.on M.ystérieux si cossu en son tuf de spoulga et coque de bruit hier au staff nourri à l'affable et monacal occulte isthme qu'un pOtLatCh s'En fAIlle et qu'à cet égoïste et terrible lice égosillée d'invective dualitaire, l'irénisme à l'ET IN ARCADIA E-GhOst lui(t) vaille à l'unisson un pré en bulles à l'uni-vers pont y fit cale en file ou tri d'un binoculaire monologue en noir et blanc et en coule oeuvre...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

20/06/2012

Quetsches et Mira-belles se piquent à l'Est en été à la Saint-Jean sur cette double pol-arité de Mars : Yin ou Yang, autant que le ca-du-cée de MerCUre PER-sis-tAnt, qu'un carré de Pégase JouXte Andromède et piétine ou foule en si-lence triangle d'été telle une montagne inversée à ca-vernes, et à châsser le naturel il Re-vie-Nt au GA-lop...

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)

Bugarach, Sol et sous-sol en FA-ille dièse...

Figues...les feu-ille-s sont comme une main ?
Pégase, et quelque chose des Fenouillèdes, par l'ent-remise d'Andromède ? Pégasmodée ?
Plus au nord que Capricorne et Verseau... le Cygne et la Croix, Pégase et le Cheval ?
Le calage des Cygne, Aigle et Lyre... triangle d'été
BERGERE PAS DE TENTATION QUE POUSSIN TENIERS GARDENT LA CLEF PAX 681 PAR LA CROIX ET CE CHEVAL DE DIEU J'ACHEVE CE DAEMON DE GARDIEN A MIDI POMMES BLEUES  : Zêta, Hêta, Thêta, trois têtes (celles de Cerbère ?) dans la constellation du Dragon ? (cf. post précédent), morte épée de la stèle de Blanchefort est-elle serpe en terre ?
La réflexion du Baron :
Questche, Mira-belle et...Reine Claude (duchesse de Bretagne, épouse et cousine de François Ier, et fille du roi Louis XII et d'Anne de Bretagne, sans héritier mâle), héritière du duché de Bretagne, elle fut fiancée à l'archiduc Charles d'Autriche (le futur Charles Quint) mais annulation par les États généraux de 1506, au profit du jeune comte d'Angoulême, le futur François Ier auquel Claude était promise depuis une disposition restée secrète, datée du 30 avril 1501 à Lyon, et non publiée, qui déclarait nulle toute union de Claude de France avec un autre prince que le futur François Ier (intervention pontificale ?)

2 commentaires:

  1. bonjour Barron,
    magnifique levé de soleil sur montsegur en ce jour d été ...

    titus--

    RépondreSupprimer
  2. Je m'en doute, j'ai prévu d'aller par là cet été...

    @+

    RépondreSupprimer