Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) de l'in-con-nu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

08/07/2010

Rennes le Château (et ille ?) : vois et croix ce que voudRAs...(et in arcadia ego ?)

-> un jeu d'échec au grand dam né du mat au tarot ?

Un livre ou-vert comme on en retrouve dans l'église de RLC ?

Capturer l'endos ra-pèlerait qu'un quart le méridien de l'unité pas sage à chacun son tour où ça ? en arcadie ? Le bel vénère...

BS de fait zut à trois clés d'écarte mesure certes les prés celtes ou prés carrés non salés sertis de sa muse en serre d'agneaux jumeaux de ce (plaint) gré lit (urgie) via le sire qu'on flexe enclos en clavier pré-sum-é tempéré, case rôle dorée contre cas chaos de fossile en fausse cédille édité voire arc caduc souci hier,

Bi-en Seule l'image est l'an née jumelle des trois contrées lunaires à l'entresol des quatre temps, dixit à BCD.

La réflexion du Baron :
Les pré-occupations d'hier ne sont sel d'aujourd'hui que pour aplomb dire deux mains, auprès catelan liber et (tri) charrie varie à bleues paumes d'espoir.

5 commentaires:

  1. Baron , vous lire est une vrai Roman , vous n'enviez ni Leblanc , ni Vernes , ni Hergé ..
    Vous étes passionnant , stop trop de flateries n'est pas bon pour l'ego .
    Je vous accorde mon respect , vos dires se tiennent et c'est en cela que je vous remercie .

    L'étude de Rennes , est pour moi d'abord l'étude du cadastre , en ses mouvements et mesures , du ciel évidement .
    Un chef-d'oeuvre en définitive d'une érudition évidente .
    Jamais en étudiant cet epis-phénoméne (comme dirait l'abbé Boudet )il me fut pensable d'arriver sur cette rive sans phare .

    Ce qui me tarode ( issue du Tarot ) , c'est comment allez-vous arriver à crêditer dans le cercle officiel votre thése au combien étaillée .

    Pardonnez mon manque de diplomatie et remarquez le coup de chapeau .

    Que bien vous fasse .........Merkur

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Baron,
    Juste un petit mot pour vous dire que je ne vous ai pas lâché mais que malheureusement le temps mais aussi l'esprit me manquent pour parvenir à vous suivre assidument. Et reprendre le fil d'Ariane soigneusement déroulé par vos soins me paraît chaque jour plus compliqué... J'espère en tous les cas que le plaisir du savoir agrémente vos jours et vos nuits et vous rend la vie plus douce...

    RépondreSupprimer
  3. Honoré de...vos réactions !
    Le cas des astres est notambule, le mien est préambule : comment secouer sans dégâts un arbre aux fruits pas mûrs et dont on sait qu'ils ne mûriront pas sans traitements chimiques : le cercle officiel des fruits d'étalage.
    Un autre démarche est de réhabiliter les variétés anciennes, mais de là à les faire accepter...

    Le fil d'Ariane est à régner : de tous les chemins de traverse peut-on apercevoir l'autoroute?

    Comme M.Jour d'un, tout le monde fée lappe rose pour la pause...

    @+

    RépondreSupprimer
  4. Je ne suis pas sceptique , mais Celtique la résolution de l'affaire du curé des Corbières est un secret de Polichinelle mais l'édition du livre bénéficit d'un tel profit qu'elle aurait tord de s'en priver , les poissons mordent à l'âme son du corp le soir au fond des cryptes ..
    Je suis de ceux qui ne perdent pas de vue que l'histoire mérite plus d'attention , mais les temps sont à la consomation ..Amen ..
    La bataille de l'église Gallicane et les cultes sous-terrains sont classés secret d'état , la menace sectaire est le point névralgique de ce combat contre l'ignorance et le goût du surnaturel , votre étude est parfaite ne changez rien , pour une fois qu'Eole n'est pas levé .

    Jim Peebles , Robert W.Wilson et John Mather nous propulsent loin de cette vaste éloge de la théorie des théories du vide .

    Merci de vous , bel exemple de sagesse que de partager sans retour une éloge au charisme des maux .


    Dieu est formidiable ( J.Prévert ).

    Baron mes respects du jour ...Merkur..

    RépondreSupprimer
  5. Ne m'accordez pas plus de verte hue que je ne pui(t)s dia-pas-sonner !

    Le secret de Saunière s'inscrit dans un autre beaucoup plus vaste.

    Je n'ai pas l'intention de me lancer dans la littérature, ni de tirer quelque gloriole de tout ceci, par contre je suis à la recherche du jackpot qui me permettra l'aisance...de continuer à chercher !
    (la vraie passion, quoi !)

    J'ai les formules et je pense être le seul à les avoir (dito), et il m'en reste encore à découvrir.

    Trouvez-moi SVP une solution, d'autant que si je dévoilais tout...c'est le plombage garanti (lol), et pas chez le dentiste (re-lol)

    J'ai vraiment ouvert la boîte de Paon d'or, excusez du peu et je désirerais la vendre (lol), trop compliquée pour moi à gérer.

    Veinard d'intelligence et Vénal de mentalité ? C'est possible !, mais rien ne l'interdit...

    à vous les studios...

    @+

    RépondreSupprimer