Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) de l'in-con-nu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

27/07/2010

Quart de rond de gêne héraut en retrait au fil zèlé salant chas le joue haut des bergers, à deux lignes allégées ? :



"Par ce signe tu LE vaincras", 22 lettres pas cas à nier reliées tel quel à l'entrée de l'église de RLC.
(Faire n'en Rennes haut)

Clés de FA, clé d'UT et un M dessiné dans l'église (réf : bas du post du 30/06/09), il en est un à jouer (sans zèle, sans ailes ou sans aide ?) avec les dés, et l'article le-signe fatalement sans faute !
La deuxième clé d'Ut est destinée à horizontale (réf : bas du post du 30/10/09 )

La réflexion du Baron : 4 clés dans cet imbroglio de rébus-rebis-rubis pour la brebis non éGArée hébergée d'RLC, ou pas...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire