Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) commis de l'un-KoNu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier à 8 clos mercuriel de lemniscate au carré L'est d'analemme, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence ainsi cousu d'un D.on M.ystérieux si cossu en son tuf de spoulga et coque de bruit hier au staff nourri à l'affable et monacal occulte qu'un pOtLatCh s'En fAIlle et qu'à cet égoïste et terrible lice égosillée d'invective dualitaire l'irénisme à l'ET IN ARCADIA E-GhOst lui(t) vaille...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

06/03/2012

La Grande Ourse aur-ait-elle tant d'af-fini-Té avec la région de Rennes, est-ce le mou-ton à cinq pattes par taire ?

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)

Le pentagramme de Rennes et alentours...
Triangle SuBlime ou pointe
 en quête, ou crête des camps ?
Cancer, Leo, Virgo ?
Trio si ré-vélateur que les merguez 
enchaînent les maillons à l'assise ?
Cas lisse de cadeau roux gentil vert ?
Quelque angulAriTé ?
Triangulation Merak-Alkafzah-Ta Tsun ?
Phekda au sommet de l'ouverture au jour ?
Dubhé pour un Doublé de combat de pot(e)s ?

Si déloger le statique n'est pas de main basse mince
à faire, ni haut style l'affable achoppement déterre,
le ca-ver-neux laxiste tournoi en chant d'ailes rince
la couronne des rois où reste l'arabesque singulière...
"Le Pot de fer proposa- Au Pot de terre un voyage.- Celui-ci s'en excusa,- Disant qu'il ferait que sage- De garder le coin du feu ;- Car il lui fallait si peu,- Si peu, que la moindre chose- De son débris serait cause.- Il n'en reviendrait morceau.- Pour vous, dit-il, dont la peau- Est plus dure que la mienne,- Je ne vois rien qui vous tienne.- Nous vous mettrons à couvert,- Repartit le Pot de fer.- Si quelque matière dure- Vous menace d'aventure,- Entre deux je passerai,- Et du coup vous sauverai.- Cette offre le persuade.- Pot de fer son camarade-Se met droit à ses côtés.- Mes gens s'en vont à trois pieds,- Clopin-clopant comme ils peuvent,- L'un contre l'autre jetés,-Au moindre hoquet qu'ils treuvent.- Le pot de terre en souffre ; il n'eut pas fait cent pas - Que par son Compagnon il fut mis en éclats,- Sans qu'il eût lieu de se plaindre .-
Ne nous associons qu'avecque nos égaux ;- Ou bien il nous faudra craindre- Le destin d'un de ces Pots ." (Jean de la Fontaine)
La réflexion du Baron :
Sot pêcheur à vieille branche en ligne sous-peu de poissons à rang potée au vert gâte en zarzuela en dit long sur dîner d'été aux chandelles que belle vénère ?

11 commentaires:

  1. vouS Y TEnet
    sAtOR OU a RAISON
    un OPéra , pour l'ART et POT aux ROSsas
    ROTAs SIon ..le curé au ParaPLUIE .

    RépondreSupprimer
  2. En manche de Licorne ?

    avec baleines de Brest ?

    @+

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Baron,

    Je manque de temps pour suivre vos aventures et croyez le bien je le regrette.
    Mais je constate que vous n'avez pas changé, vous êtes toujours un filou ...
    Ces deux messages se sont métamorphosés en peu de temps... ;-)

    Amitiés

    RépondreSupprimer
  4. Quand vous dites que les chercheurs Castelrénnais sont loin de vos jonglages .
    C'est que vous les sous-estimez ,ce qui les diférent de votre flot absolument délicieux
    n'est qu'une question de choix .
    Ceux qui savent sE TaiSENT et vous vous doutez pourquoi !.

    VouS Y teNET
    Sator dans tous les SENS .
    oPéRA siON poT AUX rOSES .
    rotas SION ASSURée

    le CUré au ParaPLUIE .

    RépondreSupprimer
  5. Pas de métamorphose de clos-porte, mais changement de date par reprise du post et les commentaires n'ont pas suivi le changement.

    Soyons clair : je n'appartiens à aucun groupe, je m'intéresse à l'astrologie, à l'histoire réelle ou supposée, à la belle région de la sixième pointe de l'hexagone où je demeure, il se trouve que la synergie des trois me passionne, m'instruit, m'amuse, et je l'exprime à ma façon sur un blog en live, ce qui me permet encore d'en découvrir encore plus chaque jour.

    J'ai pu de moi-même reconstituer certaines données infaillibles, et pouvoir expliquer nombre d'éléments dans une cohérence invraisemblable depuis Stonehenge et même avant, puis en passant par Nebra, puis par le Christianisme, puis par tout ce qui a suivi jusqu'au (premier) coup d'arrêt donné en 1666, et tout ceci est passionnant, ce qui l'est encore plus, mais désolant aussi, c'est de voir mes concitoyens coupés de ces belles racines qui sont les leurs aussi et pas des leurres.

    Alors s'il y a des élites, je n'en fais pas partie, et je vis ma passion comme je l'entends dans le struturalisme et le surréalisme...
    Ce qui est certain, c'est qu'il s'est bien passé beaucoup d'évènements majeurs "par ici" : 11 & 66 et de tous temps...

    Le Vatican devrait parfois être plus explicite, les gens ne sont plus des demeurés...

    @+

    RépondreSupprimer
  6. Je vous suis depuis le début, hélas pas assez régulièrement pour m'accrocher au fil de vos recherches, et loin des élites moi aussi, je partage vos regrets et votre incompréhension sur la volonté de quelques uns de maintenir le plus grand nombre dans l'ignorance.
    Les belles racines dont vous parlez sont elles à ce point dangereuses ? Le temps arrive où le partage de cette connaissance sera la règle...

    En tous les cas, bravo Baron pour votre travail solitaire. Dommage que vous ne leviez pas plus encore le voile pour les simples d'esprit comme moi.

    Amusez vous encore longtemps, c'est tout ce que je vous souhaite.

    RépondreSupprimer
  7. Il fut un temps moyen-âgeux où les états généraux comprennaient la noblesse, le clergé et le tiers-état...

    Il fut de tout temps que soit constitué l'esprit par trois registres : le réel, le symbolique et l'imaginaire...

    Peut-on dans une démocratie de type égalitaire concevoir qu'une élite cultivée laisse les autres dans une ignorance, et qui plus est intoxiquée du genre fétichisme au nom d'un certain mode salutaire pour le plus grand nombre ?

    Mais ce n'est pas mon problème, le mien est culturel individuel dans un rapport direct aux étoiles et astres en général, lesquels sont à la base des trois registres cités plus haut et ont donné lieu à des structures de société...

    Ainsi la connaissance des astres par nos ancêtres serait-elle à la base de toute culture, agraire puis intellectuelle ?
    J'en prends l'option car je m'y retrouve sur le plan esthétique, mathématique, rationnel, irrationel, etc...

    @+

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir Baron,
    je vous suis depuis quelques mois,non sans mal je vous l'accorde et je trouve ca passionnant meme si des fois je ne suis pas convaincu, on retombe toujours à la meme question ...
    Les astres et nos ancetres sont en relation directe c est sur,mais quel secret cache tous cela ?et ou ?
    Je suis aussi de la region mais recherche m'ont mener dans le 11 ,66 et aussi dans l Ariege limitrophe de l'Aude .
    Continuez Baron,la fin est proche

    TITUS 66

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le référent-ciel est-il l'alfa et l'oméga, et Rome est haut ?

      " Tandis que les autres animaux, penchés vers le sol, n’ont d’yeux que pour celui-ci, à l’homme (le créateur) donna son visage tourné vers le ciel, dont il lui proposa la contemplation, en l’invitant à porter vers les astres ses regards. "
      (Ovide. Les métamorphoses. I.V. 84-86)

      @+

      Supprimer
  9. La fin est proche ? Je peux broder pendant des années déjà avec ce que je connais, et en plus avec ce que j'ai encore à apprendre...

    Quel secret ? il n'y a pas de secret, il n'y a que des interprétations pour le pouvoir, autrefois divin et royal...
    ou alors il existe trop de secrets historiques, mais ce sont les non-dits de l'histoire (des XVI° et XVII° surtout)

    Rennes le Château est une bouteille à l'encre et à la mer pour qui le veut bien...ou un amer pour atterrir d'où(x)? (lol)

    Et les trésors sont intellectuels et aussi matériels, actuels ou passés peu importe, et il n'y a que le Vatican qui sait vraiment, mais sait-il tout ?

    Je maintiens que le Da Vinci Code est un roman qui n'indique pas grand chose, mais éveille un peu la curiosité, tant mieux car nous sommes au XXI° siècle, et tout ce que je suis en mesure d'expliquer c'est vraiment du XXL en comparaison.

    Si vous avez un bon éditeur...on en reparlera, mais je pense bien qu'un jour un se manifestera qui s'intéresse à l'histoire de l'humanité en toute continuité structurale et logique depuis le néolithique, à bon entendeur salut, mais je ne suis pas pressé...

    @+

    RépondreSupprimer