Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) de l'in-con-nu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

04/08/2010

Félix de Montval d'Estreilles-Talès, assené d'ailé faon trompé de mille as en mêlée au poc ère désola les lices...

titre cliquable
Ce dandy, fin XIX° et début XX°, peu connu et membre successivement de diverses sociétés ésotériques et spirites aurait été le premier à repérer l'aspect récurrent de la Tour Magdala, également il reconnaissait lui-même avoir les jambes arquées "comme un fauteuil Louis XV" (sic) à force de monter à cheval, était-ce allusion étincellante ou chancelante au chant bêlant "et in ARCadia ego" dans une futaie de chaînes amarrées quoique taillée en désordre à drosses ?














Cap Pince d'étrille essai d'ille et son transforme iSthme à son insu hilarité : Amathée use maux arts à Capella*, Cancan* n'est pas Cancale, Titan va Tantale. Ce monument atout vent à l'Ankh en crêt perché sur l'affale aise rafale beau fort (bémol, bécarre et dièse) connut sa "disparition" en 1912...comme le Titanic !
La réflexion du Baron : La facétieuse faconde de ce personnage de salon hic à l'ode au Ra de thé, option cap et d'épée vive, laisse parfois pantois de talent-talons de sang froid ni loi d'étourderie, pile dorerait là fasse telle pintade fonde à bond d'anse en fourneau sans détour d'où rat se casse de sourire en pexch.

2 commentaires:

  1. Mes respects du jour Baron ..
    Alors parlons peu ...

    ET IN ARCADIA EGO ou I TEGO ARCANA DEI ??

    @u plaisir de vous lire
    Merkur

    RépondreSupprimer
  2. L'un étant l'écho de l'autre, je suppose ?

    @+

    RépondreSupprimer