Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) de l'in-con-nu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

16/08/2010

Laisse poire prend pomme aux pape-illes, champ ton sous l'apple hui lluvia en clave dream on new tom butterfly

titre cliquable
-> Un peu de bon sens sert d'appui ? (rend-versant quart de vain) et photos prises dans l'enclave de Llivia :
Montée vers l'église, et casa de vila (mairie)->

à gauche et à droite : les restaurants du (vieux) centre ville donnant sur la place principale.

Complètement à droite : décor d'un établissement (très ?) connu dans le monde entier.
(un indice ? :
FA bi-en..., comme par hasard !, et pour le pro-pot)



à gauche le portail d'entrée de l'église, et à droite : répétition de concert chant et clavecin sur fond de retable baroque.

L'Espagne sans quitter la France, et/ou l'inverse ?



La réflexion du Baron : Cliquer sur le titre pour avoir l'histoire officielle, MAIS plusieurs éléments troublants sont relatés ici :
1°) Llivia est en consonnance proche de lluvia (la pluie). 2°) Llivia est traversée par le torrent-rivière Sègre, dont il fut déjà allusion dans certains posts. 3°) Llivia serait lié dans le traité en question à 33 : un nombre "biblique". 4°) Llivia a comme anagramme : illa vi, illa VI ou illa IV... 5°) Llivia est en forme de L, de V, de clé papillon ? en clave (tableau tourné d'un quart). 6°) Llivia est proche de et relié par route à Puigcerdà (consonnance inversée : sert d'appui ? +G*). 7°) Un autre élément de proximité étonnant fera l'objet du prochain post, et vous pouvez déjà trouver : la rivière-torrent qui officialise la frontière !

2 commentaires:

  1. Rose ..Rouge...Pourpre ....

    Je vous salut Baron ...
    @u plaisir de vous lire ..Merkur..

    RépondreSupprimer
  2. Et moi qui préfère toutes les nuances du bleu !

    @+

    RépondreSupprimer