Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) commis de l'un-KoNu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier à 8 clos mercuriel de lemniscate au carré L'est d'analemme, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence ainsi cousu d'un D.on M.ystérieux si cossu en son tuf de spoulga et coque de bruit hier au staff nourri à l'affable et monacal occulte qu'un pOtLatCh s'En fAIlle et qu'à cet égoïste et terrible lice égosillée d'invective dualitaire l'irénisme à l'ET IN ARCADIA E-GhOst lui(t) vaille...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

28/12/2010

Dessins innocents qu'un pastel allongé à desseins royaux sans boyard ni boyaux n'aille d'émoi retirer de la boue, Allons sans faons d'ornement ni pied de biche se met l'OS du (grand) Schisme d'Occident à tout vent et soleil de Provence, là papoter futilement d'avis aptes à gravir d'évidence sans bugger son éminence and Co : le Bugarach, Il n'est qu'à suivre paume de ReiNette en tapis volant pour y chapeauter lieues sans sept bottes à verticalement :

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)
titre cliquable
Paix de Dieu
1378, Grand Chisme : Clivage dans l'église romaine
Quand le Loup est dans la bergerie, les ouailles paniquent et le paon urge ?
à trot tirer sur la longe au manège, elle s'est rompue d'écurie en ses nattes,
Un bouvier à boeufs n'est pas une bergère à moutons en peine de pénates,
Il n'est confusion des genres à brouter en garderie frivolilés des rives hier,
L'ire au schéma canon n'agaça qui veut s'absoudre et jappe Aunis bridé;
Le haut ou le bas qui donc luit et sonne le glas pour éclipser dans l'au-delà l'Atlantide, chameau ou dromadaire, devine : éCONOMAt de virilité ou de rivalité bien assis enroché mêle aux anges via le Gong sans flûte de paonne en arôme inouï de silence à entendre une clé dans une coupolle à poussins.
Est-il bien un Provins en province, n'en déplaise à la Provence, et ce serait providence, sans preuve d'évidence à croquer en schème attisé d'arachnide.
Postérieusement quand calera la fille ainée de l'église à devenir exangue de bougeote en frontières ou en exsangue hexagone, voir si beauté il y aurait à rapporter au bercail à ajuster, et que c'en serait bémoliser ?
Prince si pâle étant que tout fût encore bien polissé, taille de guépière n'est nid d'abeille ni miel en LE café.
La réflexion du Baron :
Il s'en est cavalé d'épisodiques stations épiques à curer en ce XIV° siècle, mais fallait-il déterrer la hache de guerre pour un tel clivage en dessein de l'église ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire