Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) de l'in-con-nu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

06/12/2010

Tombe bémoll à deux ailes, mouillage à hue et à dia sans lever de voile ni de riz d'eau en grain qui passe ou que manque en parité de rouge ou de noir pour une boulette à retirer de la boue au labour d'aise au carré d'un bec...

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)
L'ouïe... sain Louis en île ?

Et in arcadia ego...
A trop admettre deux L regroupés envers et endossés, iLLe deviendrait iTe, et CeLLis (cf.Blanchefort) irait à CeTis...
Et pour le passage du C à l'S : phonétiquement un simple rajout de...cédille ?
Corne : y'a de l'ambiance surtout si le son pèse lourd...en brume...ou d'écho...
(à suivre...)





La réflexion du Baron :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire