Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) commis de l'un-KoNu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier à 8 clos mercuriel de lemniscate au carré L'est d'analemme, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence ainsi cousu d'un D.on M.ystérieux si cossu en son tuf de spoulga et coque de bruit hier au staff nourri à l'affable et monacal occulte qu'un pOtLatCh s'En fAIlle et qu'à cet égoïste et terrible lice égosillée d'invective dualitaire l'irénisme à l'ET IN ARCADIA E-GhOst lui(t) vaille...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

13/12/2010

FAULT de la fa-ille en confluence de Lionne Saine à Griffon Botte : plate attitude d'angle terre Aigu Obtu obtenu de pont à son insu hilarité sonne fosse d'échiquier et eut LYS attenant à son goût du malin palindrome haletant :

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)

Griffon d'héraldique anglaise
Semé de Fleurs de Lys
  SATOR AREPO TENET OPERA ROTAS, ça alors :  un sacré carré zèlé de XXV ou 25 cases... pour aorte en choeur...

Dynastie des Capétiens directs, de 987 à 1328
Les Capétiens forment la troisième dynastie de la monarchie française, après les Mérovingiens et les Carolingiens. Trois branches de la dynastie capétienne ont accédé au trône en France mais aussi dans d'autres pays d'Europe : les Capétiens directs, les Valois, les Bourbons.

Fin X° à début XIV°siècle, dates de durée respective de règne des Capétiens Directs :

*Hugues Capet (987-996) En 987, le duc des Francs Hugues Capet est élu roi au détriment du prétendant légitime Charles de Basse-Lorraine, oncle du défunt roi Louis V, grâce au soutien actif d'Adalbéron, l'archevêque de Reims. Son règne est marqué par la faiblesse du pouvoir royal face aux grands seigneurs.
*Robert II le Pieux (996-1031) Depuis Robert le Pieux, fils d'Hugues Capet, on attribue aux Capétiens des pouvoirs de guérison miraculeuse par simple toucher des écrouelles.
Reliure, Art Médiéval...
*Henri 1°(1031-1060) Le règne de ce roi batailleur et querelleur est une longue suite de luttes féodales. Il perd la Bourgogne et ne gagne que le Sénonais. C'est durant cette période difficile que les évêques français proclament la paix de Dieu, puis la trêve de Dieu.
*Philippe 1°(1060-1108) sera excommunié par le pape Urbain II pour cause de...bigamie. Début des croisades : Première croisade : 1096 -1099.
*Louis VI le Gros ( 1108-1137) Premier grand roi capétien. Il se fait assister au gouvernement par Suger, premier des grands ministres de la France.
*Louis VII le Jeune (1137-1180) Extension du domaine du royaume, en prolongement du roi précédent.
*Philippe II Auguste (1180-1223 ) Très vite entraîné dans la guerre contre les Plantagenêt d’Angleterre : Henri II puis son fils Richard Cœur de Lion. En 1189, il part avec ce dernier pour une troisième croisade. Le Midi toulousain est agité par le catharisme, une hérésie qui séduit beaucoup de chrétiens écœurés par la dépravation du clergé local. Le pape Innocent III lance en 1208 une croisade contre les Cathares, ou Albigeois, et tous ceux qui les protègent. C’est la seule croisade jamais dirigée contre des chrétiens.
*Louis VIII le Lion (1223-1226) Règne marqué par deux campagnes : l’une contre les Anglais en Guyenne, l’autre contre le comte de Toulouse.
*Louis IX Saint-Louis (1226-1270) Sa mère Blanche de Castille assure la régence avec le titre de «baillistre». Aussi jovial que fervent chrétien, Saint Louis exprime l’idéal médiéval et chevaleresque. Par son sens du compromis et de la justice, il s’acquiert un grand prestige en France comme à l’étranger et les souverains sollicitent son arbitrage. Soucieux de moraliser le royaume, Louis IX interdit les duels judiciaires. Il sévit contre les les juifs et les banquiers lombards.
 Ce règne marque l’apogée de la France médiévale.
Les croisades...
*Philippe III le Hardi (1270-1285) En 1285, après l'affaire de Sicile, Philippe III engage la croisade d'Aragon et attaque sans succès la Catalogne.
*Philippe IV le Bel (1285-1314) Le roi a besoin d'argent pour poursuivre la guerre et maintenir le train de vie de l'État. Il ne lui suffit pas de dévaluer la monnaie ni de dépouiller les juifs et les banquiers lombards. Il lève de nouveaux impôts et, pour en faire accepter le principe, réunit périodiquement à partir de 1302 des représentants du clergé, de la noblesse et des bourgeois à Notre-Dame. C’est une préfiguration des «états généraux». Philippe IV le Bel se pose en précurseur du gallicanisme et de la laïcité, autrement dit de la séparation de l'Église et de l'État.
La grande affaire du règne est l’arrestation des Templiers le Vendredi 13 octobre 1307. Depuis la fin des croisades, ils vivent en France de leurs rentes (un état dans l'état ?), l'opinion ne les aime guère et le roi lorgne sur leurs biens.
*Louis X le Hutin (1314-1316) Roi de France...et aussi Roi de Navarre par héritage de sa mère...
*Jean 1° le Posthume (1316Premier problème de succession de la dynastie capétienne...(et légendes associées...)
*Philippe V le Long (1316-1322) est couronné roi peu avant les états généraux de 1317 où, réussissant à faire interpréter en sa faveur la coutume qui sera formalisée plus tard sous les aspects de la loi salique, l'assemblée affirma et approuva son avènement.
*Charles IV le Bel (1322-1328) : L'affaire de la tour de Nesle...
La réflexion du Baron : Pour ces trois siècles postérieurs à l'an Mille, Chevalerie et Croisades au programme...

2 commentaires: