Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) commis de l'un-KoNu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier à 8 clos mercuriel de lemniscate qui de carré L'est d'a-nalemme, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus sans écarter l'épate, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence ainsi cousu d'un D.on M.ystérieux si cossu en son tuf de spoulga et coque de bruit hier au staff nourri à l'affable et monacal occulte isthme qu'un pOtLatCh s'En fAIlle et qu'à cet égoïste et terrible lice égosillée d'invective dualitaire, l'irénisme à l'ET IN ARCADIA E-GhOst lui(t) vaille à l'unisson un pré en bulles à l'uni-vers pont y fit cale en file ou tri d'un binoculaire monologue en noir et blanc et en coule oeuvre...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

24/05/2012

Cap-Ut et Cap-ri-coRNe, Cauda (Coda?) et Cancer, Capcir et Aude, Carlit et Cardou, dé-clament calmes calames ? "Candida candidatis", "Unica semper avis", respectivement de Claude et Eléonor, et "Jus Praetaxandi" 1515 & Cie

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)

François Ier "Nutrisco il buono, spingo il reo"
Portrait (très connu) par Jean Clouet
Les trois grâces de Lucas Cranach (1531), grutées
d'onze ailes de zèle à cinq pieds d'épate d'oies ?
Phoénix et Branchages...en élixir, enlever le rideau de A à Z ?
"Discutit haec flammam, Franciscus robore mentis
Omnia percivit, rerum immersabilis undis" (par François Ier?)
Ce portrait à l'effigie de François Premier peut-il être rapproché des trois grâces de Lucas Cranach (son contemporain) dans la mesure où au centre la France (comme François) aurait à ses côtés deux assesseurs : l'Espagne et l'Italie (vues les manches comme si deux ailes) qui chuchotées où dont V du Vêtement fait pensée à l'évidence d'avis croqué aussi aux deux ailes d'un oiseau ?
La réflexion du Baron :
Que France soit première devait être un leitmotiv à Rome, un parfum de misant lumière vers la fille ainée de l'église : Unica Semper AVis et ...OUOSVAVV ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire