Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) commis de l'un-KoNu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier à 8 clos mercuriel de lemniscate qui de carré L'est d'a-nalemme, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus sans écarter l'épate, car l'essence ciel pour kiss piqua en l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic en cloche ReSTe Un simulacre d'amBiValence ainsi cousu d'un D.on M.ystérieux si cossu en son tuf de spoulga et coque de bruit hier au camail nourri de staff à l'affable et monacal occulte isthme qu'un pOtLatCh s'En fAIlle et qu'à cet égoïste et terrible lice égosillée d'invective dualitaire, l'irénisme à l'ET IN ARCADIA E-GhOst lui(t) vaille à l'unisson un pré en bulles à l'uni-vers pont y fit cale en file ou tri d'un binoculaire monologue en noir et blanc et en coule oeuvre du vrai éradiqué des faux bourgs en vrac et fourré à l'air mine de ver-ité divers-e et grisante de la tête aux pieds...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

09/05/2012

Caput ou Cauda qu'enserre là qu'a pris corne draconienne, ç'est tant d'or prix à payer d'AGent Spectre à Pentacle, qui s'efface bicéphale hermétiste aux mégas pôLeS en pics, épée en main n'a celle de colombe au-delà de la tâche !

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)

Modèles de Balances
PaRAPluIE de cher bourg ?
et robe erre val, de cardinal,
pic d'inclinaison au po-choir,
aigu-ille et terrain gris-ants ?
Morte épée que
mât traque
capitulaire ?
Envolée-saut en pics de couronne
hoc ad-venus en ambigu bicorne,
au frontispice effronté se passent
de précis pythie d'auri-phobique ?
En médaillon à Marceille, étant d'art
que vers d'autres monts stagne ?
As Censeur ?

Solstice CANcer à CapricorNE, par trop pique de Mode et ration à l'aune de bouquetin des Pyrénées et qui d'égo n'a rien du Bélier à baLLant seoir de zèle ostensi-blement atterré modulatoire-ment érodé à quelque sur-réal-isme ?
La réflexion du Baron :
L'affaire de Rennes le Château (entendons par là Saunière et compagnie à l'époque) aurait-elle pu avoir un lien avec le déclanchement de la première guerre mondiale (1914-1918) ? L'assassinat de l'Archiduc d'Autriche (un Habsbourg) François-Ferdinand à Sarajevo (et son épouse), le 28 juin 1914 peut d'ailleurs être perçu comme similitude avec l'assassinat d'Henri IV (un Bourbon). La comtesse de Chambord (une Habsbourg) aurait eu des liens avec les Hautpoul-Blanchefort, famille dont la plupart des membres avaient disparu à la Révolution Française. Il est admis par certains historiens (ceci à véri-fier) que l'Archiduc d'Autriche avait prérogative singulière de droit de veto sur l'élection d'un Pape, ce qui pouvait être parfois gênant pour Rome ?
Il convient de ne pas oublier le premier "Européen" de fait que fut Charles Quint, et lors la France (fille ainée de l'église !) enclavée de François 1° (un Valois).
Enfin le premier supérieur direct de Saunière à Rennes était Mgr. Félix-Arsène Billard (un royaliste), lettres composant ce nom pour le moins interpellantes ?

5 commentaires:

  1. la Balance qui a Asmodée comme deamon .
    Un passant .

    RépondreSupprimer
  2. Aux ruses, ça dépendrait donc des mondes ?

    @+

    RépondreSupprimer
  3. Mon oeil !
    Un passant

    RépondreSupprimer
  4. Oui , là !
    - pour le coup vous brassez ..
    -alors ! .. quoi de neuf docteur ?
    ....sous le soleil ?

    Capitaine Haddock ..

    RépondreSupprimer
  5. La Brasserie décor-bières, sans doute !

    @+

    RépondreSupprimer