Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) commis de l'un-KoNu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier à 8 clos mercuriel de lemniscate qui de carré L'est d'a-nalemme, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus sans écarter l'épate, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence ainsi cousu d'un D.on M.ystérieux si cossu en son tuf de spoulga et coque de bruit hier au staff nourri à l'affable et monacal occulte isthme qu'un pOtLatCh s'En fAIlle et qu'à cet égoïste et terrible lice égosillée d'invective dualitaire, l'irénisme à l'ET IN ARCADIA E-GhOst lui(t) vaille à l'unisson un pré en bulles à l'uni-vers pont y fit cale en file ou tri d'un binoculaire monologue en noir et blanc et en coule oeuvre...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

23/01/2011

La France n'est pas un pays ordinaire ? un bijou d'Hexagone à six pétales à l'évi-table iNveRsion de bas en haut :

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)
titre cliquable
Paris en France, Hexagone Astrologique !?
> Coeur épique ou épicurien ? (CEE, dont balle-rines?) <
Aubrey de ma Blonde ? à une seule pétale retournée...
Basse et Haute Lévi-station à l'étal-age Descartes renaît,
Bi-joux de casse ta fiole miroir inversé de près en bulles.
Les 3 grâces ou le défi de l'EPI, quand bât Cérès d'étroitesse.
Pentagone d'égo ?, Cinq pétales (+tige)
Déméter-Cérès : La déesse des mois sont ou sons ? Clovis en cou-lisse et Louis XIV en so-leil ?
Dodécagone Régulier

Croix Occitane
Toulouse : Capitole, et place éponyme avec son zodiaque
Frontières du pays de France : Liés trois rivages d'eau et trois autres de montagne à clé d'hexagone assise en tailleur du double de terre et d'eau pour un zodiaque ?
Labourage et Pâturage, soit, mais à l'origine :
Chasse et Cueillette ?
Et comme tout l'use, et pas en rose, de nuit ou d'ennui l'humain de l'antiquité s'interrogea sur les étoiles en ces nuits de blues ex nihilo en fouille de causalité à toute fin d'organiser en faisabilité la facilité à l'effacé d'ignorance de VIL Eros et autre pré-occupation enchanteresque.
La réflexion du Baron : Et Toulouse, capitale Wisigothique p-osa sur le sol un zodiaque sur la place du Capitole et rendit honneur à l'astrologie D'Octe heure, science première au stade agraire, et le pays de France son élu hexagone en perspective de dodécagone (par Rome) ?!

2 commentaires:

  1. Bonjouir !

    Ce jour : entrée de Jupiter en Bélier (signe tropique) pour plusieurs mois, et déterminant pour l'année chinoise du chat !

    Je, Jeu, Jour, Jouer, Jouir, et Jupe ?

    @+

    RépondreSupprimer
  2. Bjr,

    Personne n'aura donc relevé le fait que Jupiter se trouvait ainsi en point veRNal, dit encore point Gamma ? dans la musique des astres...

    @+

    RépondreSupprimer