Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) de l'in-con-nu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

21/01/2011

L'ombre elle l'a bergère : un demi monde derrière elle s'en mêle d'art canne à son clair-oBScur si bombé debout :

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)
titre cliquable
Demi Portion
de chaire ?
> Bergère de tableau réduit <
Abracadabra-hantesque ?
Air chaud, et pas ère de glace !
Ne pas céder au milieu de ciel est sûrement le meilleur moyen de ne pas tant chuter à moitié, même sans chahuter virtuellement ou vertueusement, heureusement un bon paradigme peut s'attendre à un café corsé, what else ?
Premiers exercices de lévitation à la phase calorique d'air show en fin du XVIII° siècle, en vertu du progrès des sciences d'époque, et beau coup que celui des Montgolfier, en poche pour les prémices de l'aviation, dans un papier d'Annonay, balaises les ballons.
L'ivresse de l'altitude sans la longitude, ni décallage horaire pour ces sauts de puces aux allures de casse-cou gare d'aventure.
La réflexion du Baron :
L'appareil de voltige avait des volutes à l'origine et a toujours conquis l'ego du bipède terrien non aquatique resté d'aisance à ne pas nier ainsi lesté là au sol.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire