Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) commis de l'un-KoNu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier à 8 clos mercuriel de lemniscate qui de carré L'est d'a-nalemme, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus sans écarter l'épate, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence ainsi cousu d'un D.on M.ystérieux si cossu en son tuf de spoulga et coque de bruit hier au staff nourri à l'affable et monacal occulte isthme qu'un pOtLatCh s'En fAIlle et qu'à cet égoïste et terrible lice égosillée d'invective dualitaire, l'irénisme à l'ET IN ARCADIA E-GhOst lui(t) vaille à l'unisson un pré en bulles à l'uni-vers pont y fit cale en file ou tri d'un binoculaire monologue en noir et blanc et en coule oeuvre...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

22/01/2011

Post Scriptum de ce jour : P S de Produit & Somme, ce 22 à lanières de rênes, et Pure Spécialité de moitié, l'Once S'endore là Psyché ou Soma au cr-edo Multiplication & Addition soient de mise en-DOs à l'identique au créneau :

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)
titre cliquable
12 + 10 = 11 + 11 = 22 ?? Addicte !!
Dé en T ou la construction de si-tôt en 
un seul Désir ou délire de la Licorne ??
Thot : ibiS et/ou  Babouin ??
Thot lunaire
cynocéphale
Dans les Particularités Ordinaires : fameux registre du nombre 2, anti fourre-tout :
2 + 2 = 4, & 2 x 2 = 4 , somme & produit
et + & x = la rose d'évent, puéril astérisque, et péril en LA demeure près du pont, pond :
*Dé = 21 points en 3x7 de faces opposées,
*Tarot = 21 Le M%nde et pas de 22 ni 0 : le mat en syntôme éclaireur des vingt et un autres arcanes symptomes archétypaux ?
The moon-light sous les sunlights des topics atypiques !? Epi et Pie à l'épique cure ?
Le dé avec ses six faces donne une solution hexagonale à "la question du 22" (France a l'une seule face opposable à la farce du N et au rance du F) :
1+2+3+4+5+6 = 21, le seul chiffre envisageable à chaque bout de cette suite est soit 7, soit 0, il est donc aisé de capter (le 7 étant déjà choisi dans le tarot) que le 22° arcane ne peut se contenter que du zéro, lui-même anagramme phonétique et frénétique de rose, à nacelle d'aisance n'est fleur de sel des anges à l'aigue morte et pétale d'épi-logue en défi ou dépit.
Light and Night pour Hélène de Troyes (syllabes et deux lettres), qui vante à l'ego Rouge & blanC, voire Rouge et Noir, à 3 dimensions Dés minuscules.
La Ré-flexion du Baron :
Au delà des modes, l'au-delà ne serait pas démodé ? L'Aude, toujours l'Aude, Ode mode Deo débat, le cas l'enDOs ou lande os à débacle ne livrant que raison ou oraison d'Odeur en Senteur ? Louanges éthernels de "fedeltà mi lauda" en boucles d'oreilles ?? Et Sol fait rhinocéros...ou rose, à dent(s) de collier d'ivoire s'égosiller Goliatudes d'onomatopéique verbiage à Bâiller aux chimèreS ou Bayer aux corneilleS, en PlénitudeS d'avides Pro-positionS.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire