Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) commis de l'un-KoNu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier à 8 clos mercuriel de lemniscate qui de carré L'est d'a-nalemme, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus sans écarter l'épate, car l'essence ciel pour kiss piqua en l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic en cloche ReSTe Un simulacre d'amBiValence ainsi cousu d'un D.on M.ystérieux si cossu en son tuf de spoulga et coque de bruit hier au camail nourri de staff à l'affable et monacal occulte isthme qu'un pOtLatCh s'En fAIlle et qu'à cet égoïste et terrible lice égosillée d'invective dualitaire, l'irénisme à l'ET IN ARCADIA E-GhOst lui(t) vaille à l'unisson un pré en bulles à l'uni-vers pont y fit cale en file ou tri d'un binoculaire monologue en noir et blanc et en coule oeuvre du vrai éradiqué des faux bourgs en vrac et fourré à l'air mine de ver-ité divers-e et grisante de la tête aux pieds...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

06/02/2012

La Cène, à chacun sa position de main(s) est-ce le principal d'aujourd'hui plus qu'hier en la scénique collégialité ? Autant que 5 x 12 = 2 x 30 = SOIX-ANTE au temps de Blanche-fort, Serpentaire ou/et Septenaire hANTEnt èRe ?

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)

La Cène par Juan de Juanes (XVI° siècle) - Musée du Prado
Vatican va tiquant ?
De droite à gauche sur le tableau :
-Lion - Leo - mois de Av
-Vierge - Virgo - mois de Elul
-Balance - Libra - mois de Tishri
-Scorpion - Scorpio - mois de Eshvan
-Sagittaire - Sagittarius - mois de Kislav
-Capricorne - Capricornus - mois de Tebet
-X insigne
-Verseau- Aquarius - mois de Shevat
-Poissons - Pisces - mois de Adar
-Bélier - Aries - mois de Nissan
-Taureau - Taurus - mois de Iyyar
-Gémeaux - Gemini - mois de Sivan
-Cancer - Carcer - mois de Tammuz
Ce tableau est plus explicite que celui de Vinci sur le cerclé zodiacal inclus...
A remarquer la croix formée par les deux "récipients" (l'aiguière ou aquamanile et la carafe) et les deux "plateaux", ainsi que deux couteaux entre autres...
Il est également possible de relier par deux ou seul les personnages aux astres du Septenaire, ainsi en bas à droite : le Soleil, en haut à droite deux pour Mercure, puis à suivre vers la gauche deux pour Mars, et au milieu deux pour Saturne mais séparés par un troisième, et en continuant à gauche en biais : deux pour Jupiter, enfin en haut à gauche deux pour Vénus, et un dernier en bas à gauche pour la Lune. Septenaire sans épée = Saint R ? (anagramme)
La réflexion du Baron :
De ces paires d'yeux le pair pointant l'autre du doigt ou du regard sont venues les per-mutations vers la nouvelle ère charismatique, (h)and serpe en terre,
Les trois signes d'eau ont chacun les mains jointes...et les mains à cornes ou bois (de rennes ?) du Capricorne sont d'évidence sur le vert près de la carafe...
L'aiguière et le plateau au premier plan évoqueraient-ils deux personnages fictifs de plus pour arriver à XV, la moitié de 30 (nombre de degrés d'un signe) ?

1 commentaire:

  1. Il est étonnant que ce tableau n'ai pas été connu ou reconnu de Saunière, du moins officiellement...

    Pourtant le vitrail rond au fond derrière l'autel a quelque chose de plus ou moins ressemblant...

    @+

    RépondreSupprimer