Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) commis de l'un-KoNu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier à 8 clos mercuriel de lemniscate qui de carré L'est d'a-nalemme, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus sans écarter l'épate, car l'essence ciel pour kiss piqua en l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic en cloche ReSTe Un simulacre d'amBiValence ainsi cousu d'un D.on M.ystérieux si cossu en son tuf de spoulga et coque de bruit hier au camail nourri de staff à l'affable et monacal occulte isthme qu'un pOtLatCh s'En fAIlle et qu'à cet égoïste et terrible lice égosillée d'invective dualitaire, l'irénisme à l'ET IN ARCADIA E-GhOst lui(t) vaille à l'unisson un pré en bulles à l'uni-vers pont y fit cale en file ou tri d'un binoculaire monologue en noir et blanc et en coule oeuvre du vrai éradiqué des faux bourgs en vrac et fourré à l'air mine de ver-ité divers-e et grisante de la tête aux pieds...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

05/02/2012

XVII et VIXI : anagramme, en quoi vexer l'avis de superstition en cap-itaINeRIe et autres pom-pons de marins ? Serpentaire, épée, RN, up and down stairs ou satires lunaires : APogée & PErigée, appel, le PAPE ou blue apple ?

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)

Une autre marine ? 
et parchemins...
LA LICORNE =
ILLA ECO RN ?
Treize constellations sur l'écliptique, autant que de tours complets de Terre en 28 jours par la Lune en l'année,
mais d'une pleine lune à l'autre, la lune parcourt 13 signes, donc deux fois le même puisqu'il n'en existe que 12.
Le treizième signe (donc fictif) du zodiaque est Le Serpentaire (où l'on retrouve RN, épée, et PS, et même taire)
Il est situé en limite de l'écliptique entre le Scorpion et le Sagittaire, et parfois nommé Ophiuchus et Serpent.
Des deux cycles lunaires le premier est dit révolution lunaire, 13 tours de 12 signes, d'une durée de 28 jours
chacun et d'un signe de départ au même point de retour, et l'autre cycle lunaison, 12 tours de 13 signes, d'un
 signe au signe suivant mais après un tour complet (le soleil s'étant déplacé s'un signe géocentriquement), qui
a donné le nombre et la notion de mois, fonction de relation complète entre Lune et Soleil (Luna y Sol = LyS ?),
par période synodique de 29,53 jours d'une nouvelle lune à l'autre ou d'une pleine lune à l'autre, du calendrier.
Constellation de La Licorne
La réflexion du Baron : Outre la lunaison simple ou sidérale de 28 jours et la révolution synodique ou mois lunaire de 29,5 jours environ, il existe aussi la révolution draconitique (liée aux éclipses) et la révolution anomalistique (liée aux apogée & rigée lunaires). Quatre cycles de lune au total, le 2° cité intégrant de visu le premier cité à 13 dans le duodénaire.
Quant au tableau de La Cène, les 13 constellations sont attribuées ici presque arbitrairement, par contre il pourrait s’agir, de gauche à droite en 4 groupes- saisons de trois, +1 : Barthélemy, Jacques le Mineur, André, Judas, Pierre, Jean, Jésus, Thomas, Jacques le Majeur, Philippe, Matthieu, Thaddée et Simon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire