Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) commis de l'un-KoNu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier à 8 clos mercuriel de lemniscate qui de carré L'est d'a-nalemme, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus sans écarter l'épate, car l'essence ciel pour kiss piqua en l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic en cloche ReSTe Un simulacre d'amBiValence ainsi cousu d'un D.on M.ystérieux si cossu en son tuf de spoulga et coque de bruit hier au camail nourri de staff à l'affable et monacal occulte isthme qu'un pOtLatCh s'En fAIlle et qu'à cet égoïste et terrible lice égosillée d'invective dualitaire, l'irénisme à l'ET IN ARCADIA E-GhOst lui(t) vaille à l'unisson un pré en bulles à l'uni-vers pont y fit cale en file ou tri d'un binoculaire monologue en noir et blanc et en coule oeuvre du vrai éradiqué des faux bourgs en vrac et fourré à l'air mine de ver-ité divers-e et grisante de la tête aux pieds...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

27/11/2012

Blanque & Salz à marche de Balance à Scorpion et Planque car hier lavis à l'aS, Gorgonéion en église à Bugarach ? Peut-on de pieds situer trésor du p-illa-ge de Rome d'orée sidérant gens ne déclamant s'il y a angu-ille souveraine sous graines de mois-sons, Panis & Salis des PoissonS au hazard des sai-sons et d'ère Reine c'est Le tiC à toque si chevaleresque dans le bain que de bulles pont y fit cale em-pile tant font-aine est salée plus que De Mer au séant ?

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)

Eglise de Bugarach, et Gorgonéion à huit branches au-dessus du CHoeur ?
Une direction Nord-Est serait indiquée par l'axe du faîtage de l'église ?
Des plissements caverneux entre Blanque et Salz de su crée au coutil ?
Thot..., Ouas et Ankh
Huître perlière ou 
cavité parle d'hier ?
Entre Blanque et Salz, stature naturelle,
après avoir SÛrplombé "La Vialasse" et
près le croisement du chemin vers RLC.
Nin vitro et coquille de noiX ?
Nautonier n'est SPéléo en bas...
Source de la Salz en résurgence,
tout au Nord du Bugarach
Parachute c'est le paradoxe qui d'intox isthme à défaut d'anachronisme en aplomb l'aspire râle au poids vrai...
Il se pourrait, diantre, que d'explorer ces cavernes aux cheminées inaccessibles réserve enCore biens au jeu des surprises à double tran-chant ?
La réflexion du Baron :
Des temps pliés du Moyen-Age à Louis XIV et la modeRNité de la fin du XVII° siècle : un concentré d'HIStoire étrange dans le triangle d'or formé par les trois villages Bugarach, Rennes les Bains et Rennes le Château, et un autre triangle inverse à image inée en étroit pari que méridiens de Paris parlent juste par ici ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire