Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château

Vous êtes bien sur le blog référent d'une vi.site iné.dite et p.ass.ionnante à RenneS-LE-Château
Blog laiSsant les autres fins chercheurs de RLC... suR Le Carreau (très étroit) commis de l'un-KoNu, en signant et singeant carré-ment sur le bureau un ratiss-age contextuel PluS large, holistique et HIStorique de l'affaire : de Chênes Le Râteau à Ras Le Chapeau borsalinO Du turban écru qui n'est f(e)UTre cuit de SerPe hier à 8 clos mercuriel de lemniscate qui de carré L'est d'a-nalemme, Rainette Le Chat teigneux Nique au LA Poussif ce cRêt de voie LaCtée dans L'éther Nuitée du sacré au ça crée réciproque-ment admis ton d'out-rage à BI-blIOthèque aire de mots crus sans écarter l'épate, car l'essence ciel pour kiss pique à l'erse d'épis sûrs est sans tort de faire parler d'écho sans rengaine la déco des toiles et d'étoiles en toute connais-sance de cOzze à Passer y forme Qu'au do(u)ble vaut vert d'alambic ReSTe Un simulacre d'amBiValence ainsi cousu d'un D.on M.ystérieux si cossu en son tuf de spoulga et coque de bruit hier au staff nourri à l'affable et monacal occulte isthme qu'un pOtLatCh s'En fAIlle et qu'à cet égoïste et terrible lice égosillée d'invective dualitaire, l'irénisme à l'ET IN ARCADIA E-GhOst lui(t) vaille à l'unisson un pré en bulles à l'uni-vers pont y fit cale en file ou tri d'un binoculaire monologue en noir et blanc et en coule oeuvre...

*************

Ecclésiaste 1/11 : " On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard."
Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire dil.et.tante de l'occident en ce lieu se concentrent et concernent entre autres les grands alentours, ci-dessous les différentes pages de ce blog, cliquables :

18/11/2012

Point Gamma en point D'Orgue pour la GAmme des SièCles à venir, haGArd S'il est Clé d'en rire qu'en serait ainsi détournement sans tourment caustique à triste Sire dès lors qu'à jour l'ancien concept mis de NuIT a cru s'y fier ? A deux tons écrus c'est assez qu'aUTre signe y fit caUTion Vérité, Dit-On fatale-ment DOuzaine que trait s'y aiMe, fallut-il deux tableaux pour L'une et l'autre, tant de mis quar-tiers entourent loupe à régner de Produit à Somme ?

Rennes-le-Château : le fond et la forme de l'histoire de l'occident se concentrent en ce lieu (et concernent entre autres les grands alentours...)

Dalle de Blanchefort
et son Gorgonéion ?
Libellule, d'air...
L et du bleu
en appel pastel ?
Papillonner ?
Moon-Day ? OR.B.S.CUR ?
Mare Seille ou Marceille ?
Langouste, d'eau...rangée ?
Arena Clos dans le Huit ?
Le Pech de Bugarach, dont le massif se prolonge derrière vers l'Est jusqu'aux gorges de GAlamus, voire au-delà en Sud des Cor-bi-ères, et c'est très net...*************** TENET CONFIDENTIAM ***************
Le traité de Corbeil en 1258 (1230 m + XXVIII ?) au dé-part ici en confiance et sonne à point nommé qu'en syntaxe le X remplace le S aux sept pluriels où an-crés dans ce mont fut-il état de Bijoux tout au plus en coffre qu'en corbeille tant aux initiales imBues de son nom ?
La réflexion du Baron :
Le cas du Bugarach n'étant celui du Cardou, moindre mais similaire, de planque à Blanque et à flux de Salz, et si le houx distance Confiance à la Lune d'indicE en crabe au pas nié de corbeille, faut-il motif ou non d'aller la décrocher où sur quatre montagnes sises bas d'arcane 18 on a-boie au détour d'une seule seille et
jouée sous Louis XIV d'une temps-errance syntaxique encodée des mots débutant par PeCH de BuGaRaCH, Rota(s) ça tourne d'anse Jota échouée de 8 à 7 ?

1 commentaire:

  1. Quelle merveilleuse aventure que celle de RLC ! Dommage que beaucoup de chercheurs se limitent et ne ratissent pas assez large...

    @+

    RépondreSupprimer